Sondage 2015 sur le marché du travail et de l’emploi

Téléchargez-le dès aujourd’hui

Les rapports sont offerts gratuitement aux membres de l’ACHD. Les personnes qui ne sont pas membres de l’ACHD peuvent seulement télécharger le résumé.

Résumé
Rapports selon les provinces
Rapport au complet

Le rapport du sondage 2015 sur le marché du travail et de l’emploi de l’ACHD est maintenant accessible! Tous les deux ans, l’ACHD mène un sondage auprès de ses membres afin d’obtenir une perspective nationale sur les tendances de l’emploi et de la rémunération, ainsi que sur l’environnement de travail. L’ACHD effectue le sondage par l’intermédiaire d’un tiers pour assurer la confidentialité des réponses.

Si vous négociez actuellement votre salaire et vos avantages sociaux, vous passez des entrevues d’embauche pour votre premier emploi ou que vous pensez déménager dans une autre province ou ailleurs au Canada, il faut absolument lire ce rapport.

Points saillants du rapport
  • Le taux horaire moyen des hygiénistes dentaires a augmenté chaque année dans l’ensemble des provinces et des territoires depuis 2011.
  • Soixante-dix-neuf pour cent (79 %) des hygiénistes dentaires reçoivent des avantages sociaux de leur employeur
  • Quatre-vingt-onze pour cent (91 %) ont un pouvoir décisionnel concernant le processus de soins en hygiène dentaire
  • Quatre-vingt-onze pour cent (91 %) travaillent en hygiène dentaire clinique et 74 % travaillent pour un seul employeur
  • Neuf pour cent (9 %) des hygiénistes dentaires travaillent dans des pratiques spécialisées en orthodontie ou en parodontie
  • Le taux de chômage des hygiénistes dentaires dans l’ensemble du pays est 2,1 %, environ le tiers de la moyenne nationale
  • Les hygiénistes dentaires en pratique autonome continuent de signaler un taux élevé de satisfaction
Les défis auxquels nous sommes confrontés :
  • Vingt-quatre pour cent (24 %) des hygiénistes dentaires préfèreraient travailler plus d’heures par semaine
  • Seulement 38 % des hygiénistes dentaires ont un contrat écrit avec leur employeur et 36 % ont un examen annuel de rendement
  • Les hygiénistes dentaires plus jeunes et moins expérimentées ont moins tendance à signaler une hausse salariale
  • Vingt-neuf pour cent (29 %) des hygiénistes dentaires ont souffert d’une blessure professionnelle ou d’un problème médical lié à leur travail, alors que 75 % de ces répondants ont signalé avoir continué de travailler malgré la blessure ou la douleur
  • Il y a une tendance croissante vers la collaboration interprofessionnelle, mais la majorité des hygiénistes dentaires signalent que leur pouvoir décisionnel est le moindre (60 %) lorsqu’il s’agit d’effectuer des renvois vers d’autres professionnels de la santé
  • Les propriétaires de pratiques autonomes signalent que le manque de sensibilisation de la population est un enjeu crucial qui influence leur entreprise
L’avenir :
  • Quatre-vingt-six pour cent (86 %) des répondants prévoient travailler deux ans ou plus dans le domaine d’hygiène dentaire, dans un milieu de pratique clinique
  • D’autres répondants aimeraient travailler en santé communautaire (31 %), dans un établissement d’enseignement (24 %) ou en pratique autonome (14 %)
  • Soixante-dix-sept pour cent (77 %) des répondants pensent que l’économie de leur région demeurera la même